Administration

Son Éminence Monseigneur Irénée, Archevêque d'Ottawa et de l'Archidiocèse du Canada

Date de Consécration : 1 octobre 2009
Fête patronale : 23 août

Né au sein d’une famille nombreuse canadienne-française, le 25 décembre 1948, à Montréal au Québec. Études primaires et secondaires dans des écoles d’un système scolaire anglophone.

En 1961, il a eu son premier contact avec l’Église orthodoxe russe à Rawdon au Québec, en l’église d’été Saint-Séraphim-de-Sarov (placée sous la responsabilité de la Cathédrale des Saints-Pierre-et-Paul de Montréal).

Le 20 janvier 1967, il est reçu dans l’Église par Son Éminence l’archevêque Vitaly (ÉORHF) et jusqu’en 1971, il a pris part à la vie paroissiale de la cathédrale Saint Nicolas de Montréal.

Durant ces années-là, il a participé à des activités organisées par la F.C.O. de l’Université McGill. En 1971, il a complété son B. A. en Études slaves à l’Université d’Ottawa, puis s’est joint à la communauté du Monastère de la Sainte-Trinité situé à Jordanville dans l’État de New-York.

Son Éminence l’archevêque Averky a béni son admission au noviciat et il a été placé sous la direction spirituelle de l’archimandrite Kiprian.

En mars 1974, après trois ans d’études au Séminaire orthodoxe russe de la Sainte-Trinité, il a été tonsuré moine rassophore par l’archevêque Averky.

L’année suivante, en mars 1975, il a été tonsuré moine stavrophore par Son Excellence Monseigneur Laur et a reçu le nom du hiéromartyr Irénée de Lyons.

Peu après, il a été tonsuré lecteur et ordonné sous-diacre par l’évêque Laur pour aider à l’autel l’archevêque Averky alors malade.

En février 1978, il a reçu la bénédiction de l’évêque Laur, devenu le nouvel abbé du Monastère de la Sainte-Trinité, afin de se rendre en France servir dans des paroisses francophones. Il a été ordonné hiérodiacre le 19 mai 1978 à Bruxelles en Belgique, puis hiéromoine le 20 août de la même année à Genève en Suisse, par Son Éminence l’archevêque Antoine de Genève.

Après 4 ans de service à Lyons, il est revenu à Montréal au Canada pour servir la Mission francophone.

Après l’élection, en 1986, de Son Excellence l’évêque Séraphim (Storheim) comme évêque auxiliaire de l’archidiocèse du Canada (ÉOA), le hiéromoine Irénée, le hiérodiacre Marc (Pierre) et les membres de la Mission francophone de Montréal ont demandé à être reçus au sein de l’archidiocèse canadien de l’ÉOA.

En 1992, il a été élevé au rang d’higoumène par l’évêque Séraphim, afin de s’occuper des moines francophones du Québec.

En 1993, il a été nommé prêtre responsable de la paroisse francophone Saint-Benoît à Montréal.

Il a aussi servi en tant que prêtre suppléant dans plusieurs paroisses à Montréal, Ottawa, Toronto et Québec.

En 1996, il a été nommé administrateur du cimetière russe et de la paroisse orthodoxe russe Saint-Séraphim de Rawdon au Québec, une obédience qu’il a accomplie jusqu’en 2007.

Tout ce temps et jusqu’à sa retraite séculière en décembre 2008, il a travaillé à plein temps dans un hôpital de Montréal.

Le 2 avril 2009, le Saint Synode de l’Église orthodoxe en Amérique a élevé l’higoumène Irénée au rang d’archimandrite et l’a élu évêque auxiliaire attaché à Son Éminence l’archevêque Séraphim d’Ottawa et du Canada, avec le titre d’évêque de Québec.

Le 21 octobre 2014, Mgr Irénée a été élu Évêque d'Ottawa et de l'Archidiocèse du Canada par le Saint Synode de l’Église orthodoxe en Amérique.

Le 20 mars 2015 au cours de la session de printemps du Saint Synode des évêques de l'Église orthodoxe en Amérique, Mgr Irénée a été élevé au rang d'Archevêque d'Ottawa et de l'Archidiocèse du Canada.